Bon plan : louer un bien immobilier meublé

Vous souhaitez obtenir des revenus complémentaires ? Ou alors vous préférez défiscaliser ? Ne choisissez pas, faites les deux à la fois ! L’investissement locatif en « meublé » permet en effet de capitaliser sur ces 2 bénéfices.

Des revenus complémentaires tout d’abord

Louer un bien immobilier permet de se constituer un revenu complémentaire via les loyers générés. Sur la durée, l’acquisition du bien sera amortie et vous engrangerez alors des bénéfices nets.

Fiscalement, ne cédez pas à la facilité !

La plupart des gens reportent sur leur déclaration d’impôts dans la case prévue à cet effet le montant des loyers. En effet, la loi prévoit que 50% de ces revenus ne soient pas soumis à l’impôt. Pourtant il y a bien mieux à faire : officier en tant que LMNP (Loueur en Meublé Non Professionnel).

Le principe est simple :

Tout d’abord, vous vous déclarez à la chambre de commerce en tant que LMNP et vous obtenez de facto un numéro de siret (comme n’importe quelle entreprise). Vos recettes deviennent des « Bénéfices Industriels et Commerciaux (BIC) ; et ne sont donc plus de simples revenus fonciers. Cela vous permet de faire une déclaration d’impôt en BIC réel. Dans ce cas, vous pourrez déduire toutes les charges des revenus locatifs (intérêts d’emprunts, l’amortissement de la valeur du bien immobilier ainsi que du mobilier).

Ne jouez pas avec le feu : utilisez un expert-comptable

Sans connaissances techniques comptables avancées, faire sa déclaration en BIC réel seul relève d’un challenge à notre sens trop risqué.

Voici 5 raisons pour lesquelles un expert-comptable nous semble indispensable. Attention toutefois à choisir un expert-comptable repu à ce type de déclarations.

1- Réaliser un calcul d’amortissement garantissant le respect des règles comptables et fiscales

Un bien immobilier s’amortit par « composant ». Or chaque composant s’amortit selon une durée propre à sa nature. Et cela ne s’invente pas.

2- Sécuriser la saisie des formulaires 2031 et 2033

Ces formulaires techniques et complexes par nature favorisent les erreurs chez un non professionnel. Si l’erreur en sa défaveur est « gênante », l’erreur en sa faveur est fiscalement lourdement « sanctionnable ».

3- Maîtriser l’évolution de la fiscalité

L’expert-comptable trouve des solutions en effet pour anticiper la baisse des amortissements et des intérêts d’emprunt provoquant ce phénomène naturel.

4- Frais d’expertise comptable éligibles au crédit d’impôt l’année suivante

A condition d’avoir adhéré à un Centre de Gestion Agrée. Un expert-comptable spécialisé dans ce domaine fournit même le dossier de gestion demandé par l’organisme.
Dans tous les cas, le coût de l’expertise comptable est insignifiant eut égard aux bénéfices générés.

5- Minimiser le risque de contrôle fiscal

L’expert-comptable est effectivement un tiers de confiance de l’administration fiscale.

Et « Allo Expert-Comptable » dans tout ça ?

Allo expert-comptable saura bien entendu vous conseillez de manière précise dans ce domaine. Pour autant notre rôle de ne s’arrête pas là. Pour celui ou celle qui souhaiterait obtenir une mission de LMNP complète, nous sommes à même de vous mettre en relation avec des cabinets d’expertise-comptable spécialisés dans le domaine.
Il vous suffit dans faire la demande sur www.allo-expert-comptable.com

L’équipe Allo Expert-Comptable

Partager sur ...Share on LinkedInTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Email this to someone